Art Soin Formation

Bienvenue

Chanteuse depuis longtemps, – admirant les voix de Soprani de Mado Robin et de Maria Callas- j’ai délaissé rapidement des études d’art lyrique trop contraignantes pour la chanson de variétés.

Un patrimoine familial musical de vieux disques 78 tours assorti d’un vieux phono à manivelle et pavillon m’avait permis petite fille de découvrir les grandes voix d’avant guerre et m’avait incité à les étudier et à les interpréter.

La providence m’a permis ensuite en 1976 et jusqu’en 1982 de compléter toute l’étendue de mes connaissances musicales par une activité professionnelle prenante, passionnante, dans un magasin de disques …

Parallèlement à ce travail, à partir de l’année 1980, j’ai également intégré en tant que chanteuse, co–scénariste, comédienne,- et un peu plus tard costumière et co-responsable de la chorale des enfants une équipe de quelques joyeux drilles de mon lieu de naissance .Ces derniers firent le pari incroyable au départ de leur histoire et de leur association de faire monter sur scène des chanteurs,des chanteuses et des comédiens non professionnels …et habitants le même quartier….

La plupart des participants n’avait même rien à voir avec la scène ou la chanson…et en y demeurant presque 15 années, j’ai pu maintes fois notamment apprécier et savourer à loisir le contraste étonnant de la mercière du quartier, une dame un peu âgée qui houspillait quelquefois ses clients dans son magasin, se métamorphoser littéralement en chanteuse dramatique pour interpréter avec une grande conviction « mon légionnaire » ……mmm…… ! …. ou les fameuses plaisanteries du marchand drapier,…. homme débonnaire mais très sérieux dans le cadre de son magasin, vanter dans une merveilleuse parodie écrite par ses soins les mérites de l’ancienne maison close de la ville et de ses sémillantes et excitantes pensionnaires….

Ce spectacle, ce cabaret, était présenté à l’époque par un grand homme, tant par sa hauteur que par sa grande culture et ses multiples talents de diseur et de bonimenteur… Que de souvenirs délicieux…. double spectacle… !sur scène …et en coulisses …Merci à vous Marthe, Charles, Jean, …et tous les autres…enfants du Trech…je ne vous oublie pas….

Sur un plan familial, après avoir donné naissance à un joli petit garçon, et consacré quelques années pour ses premiers pas dans la vie, j’ai souhaité reprendre une activité professionnelle qui me convienne et qui soit adaptée à mes capacités.

Désirant jauger et formaliser mes compétences dans le domaine de l’Animation et de l’animation vocale plus précisément, en 1992, j’ai alors entrepris une formation d’animatrice à Orléans en vue de l’obtention d’un diplôme intitulé BEATEP (Brevet d’Etat à l’Education Populaire), délivré par le ministère de la Jeunesse et des Sports.

Au même moment, j’ai été recrutée par Philippe MARCHEGAY, directeur de l’association PROFESSION SPORT 19 (maintenant PROFESSION SPORT CORREZE LIMOUSIN) pour créer, développer, mettre en place des activités liées au chant et à d’autres disciplines artistiques sur le département de la CORREZE, et plus spécifiquement dans les lieux d’accueil et (ou) d’hébergement pour retraités et personnes âgées…

Que de kilomètres effectués pour apporter un peu de joie et de bonheur…Pour essayer de combler la solitude, de trouver des petits mots pour guérir les petits maux…Pour offrir juste mon sourire quelquefois, et stimuler ces visages ridés, ces corps fatigués, ces esprits confus à chanter quelques ritournelles avec moi… … « …Tiens, voilà l’enchanteresse voilà ma réanimatrice…  » me disait un jour une résidente en me voyant dans l’entrée de la salle d’animation…

Merveilleux souffle de vie que l’on voudrait retenir….

Je me souviens notamment de Marie Antoinette P……, qui m’a définitivement encouragé par son attitude à devenir musicothérapeute…Elle, personne très âgée, désorientée, jargonophasique, qui par ses mots enfin libérés et grâce à l’échange émotionnel et musical très fort que nous avons échangé, m’a offert un des plus beaux moments de ma vie de chanteuse….et de future thérapeute… Et justement … la musicothérapie … Elle a fait son entrée en 1994 dans mon existence, de façon assez légère au départ, une semaine de sensibilisation … mais auprès d’un homme référent à qui je pense souvent, éducateur spécialisé au départ, devenu musicothérapeute et excellent pédagogue, je veux parler de FRANCOIS JACQUEMOT, qui m’a accueilli en formation à LA FORGE, à METZ, de 1995 à 1998 …. et qui m’a fait mûrir d’un coup …

Il est parti depuis 2007 au paradis des chanteurs, des mélomanes …Il doit sûrement se trouver là haut dans une oasis bercé par le son de l’eau et le bruissement du vent dans le désert…François allait au cœur des problèmes et pour ma part, ses conseils judicieux, accordant plus de place à la relation, à l’empathie, à l’Humain qu’à la technique, m’ont souvent soutenu…et résonnent encore dans mes pensées…Grâce à lui et à ses méthodes, j’ai pu explorer les possibilités de la Voix….des sons, de la musique et vivre une véritable psychothérapie de groupe, sans dérive sectaire, sans mauvaise influence…Je n’oublie pas de citer Dominique Bertrand, formateur exceptionnel,….. Francis Messer, analyste » juste » et si subtil,……. Alain Auburtin, qui nous a fait prendre conscience des pouvoirs de notre respiration et perçu le » mouvement de vie » qui subsiste y compris dans un corps inerte, et Francis Debrabandere, percussionniste, qui avait du naitre en Afrique dans une autre vie….

Après une formation de trois ans chargée en émotions et bouleversements divers, (et d’étés… !) quelques années de pratique, j’ai obtenu mon diplôme de Musicothérapeute le jour de la Fête de la Musique, le 21 Juin 2003…Et je me rappelle des paroles de François, aux accents Lorrains fleurant bon la mirabelle, en me tendant mon certificat… « eh bien, voilà, chèrrreu Chrrrristineu, te voilà passeuse… !!! »